Home International Etats-Unis: 500 soldats de la Garde nationale déployés à Minneapolis

Etats-Unis: 500 soldats de la Garde nationale déployés à Minneapolis

500 soldats de la Garde nationale déployés à Minneapolis
500 soldats de la Garde nationale déployés à Minneapolis

Dans la matinée de ce vendredi 29 mai 2020, cinq cents soldats de la Garde nationale se préparaient à rétablir le calme à Minneapolis, la ville américaine, après une troisième nuit de violences consécutives à la mort d’un Afro-Américain au cours de son arrestation par la police. L’information est rendue publique par un communiqué militaire.

Le communiqué clarifie que ces soldats de la Garde nationale de l’État du Minnesota « offriront un soutien aux autorités civiles, aussi longtemps qu’on le leur demandera, afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens ». A travers un décret qu’il a signé dans l’après-midi du jeudi dernier, le gouverneur de l’État Tim Walz avait autorisé l’intervention de la Garde nationale.

Lire aussi  Mort de George Floyd: le policier mis en cause arrêté et inculpé

Le même communiqué, précise que durant la nuit dernière, ces hommes de la garde nationale, en tandem avec les pompiers, ont déjà « participé à plusieurs missions » afin d’éviter les « troubles civils ». Ils ont continué à abonder Minneapolis jusqu’au petit matin, jusqu’à atteindre cinq cents « en position ». Deux cents policiers de l’État, de même que des hélicoptères, ont aussi été mobilisés.

Pour la troisième nuit consécutive, les manifestations contre les violences policières sont passées de mal en pis : un commissariat de police a été brûlé dans les quartiers nord de la ville et une trentaine de magasins ont été pillés. Ces manifestations sont survenues après la mort lundi soir, de George Floyd, un Afro-Américain âgé de 46 ans. Ce noir aurait été asphyxié par un agent de police au cours d’une arrestation musclée, à en croire une vidéo qui a fait le tour de la toile.

Lire aussi  Mort de George Floyd: voulant tirer sur des manifestants, il se fait attaquer par la foule

Les quatre agents de police impliqués dans la mort du noir ont été remerciés et les enquêtes sont en train d’être menées par les autorités locales. Par contre, aucune inculpation n’a encore eu lieu, ce qui attise colère et frustrations dans le rang des manifestants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here