HomeInternationalEn plein confinement, le consul d’Espagne chasse son personnel de maison

En plein confinement, le consul d’Espagne chasse son personnel de maison

Des pêcheurs Sierra-léonais se révoltent après une mesure contre le coronavirus
Des pêcheurs Sierra-léonais se révoltent après une mesure contre le coronavirus

Un couple a été mis au dehors par le consul d’Espagne. Au début du mois d’avril, le consul d’Espagne à Bayonne a renvoyé de sa résidence un couple d’employés ukrainiens fraîchement retraités, après être allé chercher des Philippins en Espagne, malgré les mesures de confinement.  

La manière de voir les règles de confinement n’est pas la même pour tout le monde. Il existe donc des citoyens qui sont dans l’obligation de travailler; ceux qui offrent en sacrifice loisirs et relations sociales pour s’enfermer; ceux qui se limitent à une sortie d’une heure par jour pour prendre l’air; ou encore ceux qui violent quelques règles pour souffler ou se montrer solidaires.

Alors que tout est plus ou moins stable en ces temps de confinement, chez les Alabart Fernandez-Cavada, il y a du mouvement. Le consul du royaume d’Espagne à Bayonne, Álvaro Alabart Fernández-Cavada, a attiré l’attention du site d’information Mediapart, car il aurait mis à la porte un couple d’employés de maison, le 3 avril.

Lire aussi  Etats-Unis : un couple découvre 66 bouteilles de whisky de 100 ans d’âge dans sa maison (Vidéo)

Le contrat de travail de ces deux Ukrainiens était arrivé à terme le 31 mars et ils sont donc admis à la retraite. Ils ont passé 12 ans à servir les différents consuls en place à Bayonne, dans la villa Les Escalettes de Biarritz. « Le vendredi 3 avril au soir, Álvaro Alabart Fernández-Cavada demande à la cuisinière et son mari de quitter les lieux dès le lendemain. Le consul ne leur propose aucune solution, selon le couple ukrainien, sauf celle de les déposer en Espagne le lundi suivant », relatent les auteurs de l’article. Le couple ne parle pas le français et n’a pas où aller.

Le consul leur aurait fait la proposition de les déposer en Espagne le lundi suivant, mais la femme, diabétique, n’était pas d’avis. « Je suis diabétique, il y a beaucoup de cas de Covid en Espagne et la frontière est fermée, ce n’est pas sérieux. Mon permis de travail est français, mes papiers de Sécurité sociale sont français. Qu’allions-nous faire en Espagne ? Je ne sais pas comment il a pu me proposer cela, les diplomates ne font pas cela » a-t-elle laissé entendre à Mediapart. Etonnée par le comportement du consul, une voisine a abrité le couple. Tous les jours, elle guette la réouverture des lignes aériennes vers l’Ukraine, en vain.

Lire aussi  Coronavirus : prorogation du confinement jusqu'au au 1er juin au Royaume-uni

Bien avant que ces employés ne soient renvoyés, Álvaro Alabart Fernández-Cavada aurait procédé à leur remplacement. Des Philippins qu’il serait allé chercher le 24 mars, à Donostia. Malgré le confinement, les diplomates sont autorisés à traverser les frontières. Le ministère des Affaires étrangères espagnol a affirmé auprès des journalistes de Mediapart que ses « ambassades et consulats ont reçu des instructions consistant à respecter les recommandations et les directives sanitaires locales. Dans ce cas concret, comme dans les autres, cette instruction a été suivie à la lettre », rapporte Mediapart qui regrette qu’il n’ait pas répondu à ses questions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here