HomeInternationalDonald Trump : “Il parle de revenir et c’est inquiétant”, sa nièce...

Donald Trump : “Il parle de revenir et c’est inquiétant”, sa nièce Mary Trump

Procès en destitution de Donald Trump: plusieurs de ses avocats l'abandonnent
Procès en destitution de Donald Trump: plusieurs de ses avocats l'abandonnent

Interviewée sur Europe 1, Mary Trump est psychologue, autrice et nièce du milliardaire, Donald Trump. Elle s’inquiète d’un possible retour de l’ex-Président des Etats-Unis.

Mercredi soir, les américains célébraient l’investiture de Joe Biden qui a été le 46e président des États-Unis a prêté serment dans un pays fracturé par la crise du Covid et les tensions nées de la gouvernance de Donald Trump. Invitée sur l’antenne d’Europe 1, Mary Trump, a réagi à la phrase de Trump avant de quitter la Maison-Blanche : “Je reviendrai, d’une manière ou d’une autre” a-t-il affirmé. Pour sa nièce on peut s’en inquiéter : “On ne peut que s’en inquiéter ! J’interprète cela comme une menace.

Il faut se rappeler que, non seulement il a menti de manière éhontée sur les résultats des élections qui ont été remportées légitimement par Joe Biden, mais ensuite il a refusé d’admettre sa défaite, ce qui a donné quelques espoirs à ses partisans. Quand il parle de revenir, on ne peut que s’en inquiéter”, assure Mary Trump.

Lire aussi  Les ennuis débutent "formellement" pour Donald Trump

Créer son propre parti politique

D’après les spécialistes, Donald Trump pourrait créer son propre parti politique. “Je ne croyais pas pendant longtemps qu’il allait se présenter aux élections de 2024 mais il va faire comme si. Le Sénat pourrait évoquer la section 3 du 14e amendement qui empêche toute personne impliquée dans une insurrection armée contre le pays, ce qui est le cas de Donald Trump, de se présenter à toutes autres élections. Le fait qu’il puisse créer un parti politique, qui serait de nature très nationaliste, nous inquiète tous. Mais une conséquence inattendue de cela serait de scinder le Parti républicain et de l’affaiblir considérablement.

Avec cette attaque contre le Capitole, il savait ce qu’il faisait. Il en avait conscience et il ne supporte pas l’idée d’avoir perdu les élections. Il pensait vraiment, je crois, que s’il arrivait à faire monter suffisamment de colère chez ses partisans, il pourrait inverser le cours des élections. Heureusement, ça ne s’est pas produit, se réconforte Mary Trump qui ajoute : Il faut qu’il soit décrédibilisé au point de ne plus avoir une plateforme pour s’exprimer. Et cette tentative d’insurrection devrait suffire pour le retirer de la scène.

Lire aussi  États-Unis: Trump révèle son «plus grand regret» concernant sa fille Ivanka

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here