HomeInternationalDonald Trump : ce qu’il demande aux Américains avant son départ de...

Donald Trump : ce qu’il demande aux Américains avant son départ de la Maison Blanche

Donald Trump : ce qu'il demande aux Américains avant son départ de la Maison Blanche
Donald Trump : ce qu'il demande aux Américains avant son départ de la Maison Blanche

Dans un discours d’adieu publié mardi, Donald Trump a toutefois refusé de reconnaître son successeur démocrate par son nom.

Il passe la main… virtuellement. Le président Donald Trump a invité les Américains à « prier » pour le succès de la future administration Biden, dans une allocution de fin de mandat mise en ligne sur Youtube par la Maison Blanche mardi 19 janvier, à la veille de l’investiture de Joe Biden. « Cette semaine, une nouvelle administration va être investie et nous prions pour qu’elle réussisse à maintenir l’Amérique en sécurité et prospère », affirme le président sortant, sans reconnaître son successeur démocrate par son nom.

Donald Trump ne rencontrera pas Joe Biden avant l’investiture du démocrate, mercredi, et prévoit plutôt de s’envoler pour la Floride, où il devrait résider après son mandat à la Maison Blanche.

Le républicain a fait campagne sur la promesse de « rendre l’Amérique à nouveau grande » (« Make America Great Again ») mais il quitte son poste avec plus de 400 000 morts du coronavirus, dont il a minimisé le risque, une économie en proie à la pandémie et des relations tendues avec les principaux alliés des Etats-Unis.

Lire aussi  Togo: message de Donald Trump à Faure Gnassingbé

« J’ai mené les batailles les plus dures »

Il s’adresse pourtant un satisfecit.« Nous avons fait ce pour quoi nous sommes venus ici, et bien plus encore« , a-t-il déclaré. « J’ai mené les batailles les plus dures, les combats les plus durs, les choix les plus difficiles – parce que c’est pour cela que vous m’avez élu. »

« Le plus grand danger auquel nous sommes confrontés est une perte de confiance en nous-mêmes, une perte de confiance dans notre grandeur nationale », a dit encore Donald Trump. « L’Amérique n’est pas une nation timide d’âmes apprivoisées qui ont besoin d’être abritées et protégées de ceux avec qui nous sommes en désaccord. »

Il a souligné que son administration avait négocié des accords de paix au Moyen-Orient et a fait l’éloge de son programme de politique étrangère. « Nous avons revitalisé nos alliances et rallié les nations du monde pour tenir tête à la Chine comme jamais auparavant », a-t-il souligné.

« Je suis particulièrement fier d’être le premier président depuis des décennies à ne pas avoir déclenché de nouvelles guerres. », Donald Trump lors de son adresse à la Nation

Lire aussi  Etats-Unis : Donald Trump ne lâche rien

Donald Trump, qui part au milieu de profondes divisions dans le pays, s’est terré à la Maison Blanche pendant les dernières semaines de son mandat, ébranlé par les attaques violentes du Capitole par ses partisans au Capitole qui ont fait cinq morts, dont un officier de police. Des violences qu’il a tardé à condamner.

« Le meilleur est encore à venir »

« Tous les Américains ont été horrifiés par l’attaque de notre Capitole. La violence politique est une attaque contre tout ce que nous chérissons en tant qu’Américains. Elle ne peut jamais être tolérée », a-t-il néanmoins pointé lors de ce discours.

Donald Trump se projette encore vers l’avenir : « Maintenant, alors que je me prépare à remettre le pouvoir à une nouvelle administration mercredi midi, je veux que vous sachiez que le mouvement que nous avons lancé ne fait que commencer ». Et de conclure : « Je pars de cet endroit majestueux avec un cœur loyal et joyeux et un esprit optimiste, et une confiance suprême que pour notre pays et pour nos enfants, le meilleur est encore à venir. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here