Home International Didier Raoult traîne Martin Hirsch en justice pour «dénonciation calomnieuse »

Didier Raoult traîne Martin Hirsch en justice pour «dénonciation calomnieuse »

Didier Raoult traîne Martin Hirsch en justice pour «dénonciation calomnieuse »
Didier Raoult traîne Martin Hirsch en justice pour «dénonciation calomnieuse »

Accusé par le directeur de l’AP-HP de « faux témoignage » en ce qui concerne la mortalité de Covid-19 en France, Didier Raoult a porté plainte contre Martin Hirsch pour  » dénonciation calomnieuse « . A en croire l’avocat du scientifique marseillais, l’affaire dépasse la sphère scientifique.

Connu pour ses idées qui diffèrent souvent de celles des autres scientifiques à propos de l’hydroxychloroquine, le virologue marseillais, Didier Raoult avait affirmé le 24 juin passé que la mortalité dans les réanimations de l’Assistance publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) était « de 43 % ». « Chez nous, elle est de 16 % », avait-il ajouté en s’appuyant sur un rapport de la cellule de crise de l’AP-HP daté du 14 avril.

Le directeur de l’AP-HP, Martin Hirsch, n’avait pas hésité à protester dès le 26 juin contre les déclarations du chercheur marseillais, dans un courrier au président de l’Assemblée nationale, dans lequel il estimait que les propos de M. Raoult « semblent s’apparenter à un faux témoignage ».

Hier 29 juillet 2020, l’Agence France Presse renseigne que l’avocat du professeur Didier Raoult, a déposé une plainte auprès du parquet de Paris pour « dénonciation calomnieuse » contre le directeur des hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, qui l’avait accusé de « faux témoignage ».

Sur le sujet, Brice Grazzini, l’avocat de M. Raoult, indique selon la même source que « Jusqu’ici, il s’agissait de controverses scientifiques qui existent depuis toujours, le Pr Raoult a toujours accepté les polémiques, mais là cela dépasse la sphère scientifique ». « Là, c’est différent, mon client risque cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende », a ajouté son conseil.

Lire aussi  Coronavirus: Cristiano Ronaldo au cœur d'une grosse polémique

A l’en croire, Martin Hirsch a « accusé le Pr Raoult de faux témoignage sous serment alors qu’il se basait sur des statistiques de l’AP-HP ». Le patron de l’AP-HP avait confirmé l’authenticité de ce document, tout en mentionnant qu’il était antérieur de près de trois mois à l’audition et était donc obsolète. Il poursuit en indiquant qu’à l’époque, selon ce même document, environ la moitié des patients hospitalisés en réanimation y étaient encore admis, et qu’on ne connaissait donc pas encore l’issue de leur maladie. « Il n’y a pas de match entre l’AP-HP et l’AP-HM, le Pr Raoult parlait juste de manque de moyens, du fait qu’on avait anticipé les choses en testant plus à Marseille qu’ailleurs », a rappelé Me Grazzini.

Lire aussi  Coronavirus : La Côte d’Ivoire proche des 700 cas confirmés

Au début de juillet, Martin Hirsch avait fait savoir que la mortalité des patients atteints de Covid-19 dans les services de réanimations de l’AP-HP était estimée entre 25 % et 35 %, et non 43 % comme affirmé par Didier Raoult. « Mon rôle n’est pas de faire la police des pourcentages, mais si c’est pour [influencer] la commission d’enquête à partir de données biaisées et partielles, c’est mon rôle de réagir promptement », avait-t-il laissé entendre le 6 juillet devant les parlementaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here