HomeInternationalDésobéissance civile : «Nous n’avons pas peur d’aller en prison», Mamadou Koulibaly...

Désobéissance civile : «Nous n’avons pas peur d’aller en prison», Mamadou Koulibaly (Vidéo)

Désobéissance civile : «Nous n’avons pas peur d’aller en prison», Mamadou Koulibaly (Vidéo)
Désobéissance civile : «Nous n’avons pas peur d’aller en prison», Mamadou Koulibaly (Vidéo)

A l’approche de la présidentielle ivoirienne, Mamadou Koulibaly invite les ivoiriens à se ranger du côté de l’opposition pour la désobéissance civile lancée. Il a fait savoir qu’être prêt pour la désobéissance, c’est ne plus craindre la prison.

Au cours de son émission de tous les jeudis dénommée « Jeudi, c’est Koulibaly », Mamadou Koulibaly, candidat à la présidentielle ivoirienne du 31 octobre prochain dont la candidature à été rejetée, a invité les ivoiriens à répondre massivement à l’appel de l’opposition en faveur de la désobéissance civile. « Félicitations, bravo et merci à ceux qui se sont mobilisés, qui ont quitté leur ville, village et quartier pour se rendre au stade. Maintenant il faut amplifier cette action de désobéissance civile », a-t-il lancé dès l’entame de l’émission. « On ne veut pas de la commission électorale, on ne veut pas du conseil constitutionnel et on ne veut pas que les élections se déroulent », a-t-il insisté.

Lire aussi  Côte d'Ivoire: Ouattara accuse l'opposition de vouloir entraîner le pays vers la « violence et le chaos »

Pour finir, Mamadou Koulibaly a laissé entendre : « Vous ne pouvez pas dire que vous êtes pour la désobéissance civile et dire que vous avez peur d’aller en prison.. Aller en prison dans le cadre de la désobéissance civile fait partie du processus de désobéissance civile… La désobéissance civile signifie refuser de respecter l’ordre établi donc à partir de ce moment, vous devez vous-mêmes un hors la loi par rapport à celui qui dicte les lois. Donc il va chercher à vous attraper et vous mettre en prison..

Ça va avec ! Et plus nous serons nombreux dans les prisons, plus on dira que la désobéissance civile a réussi. Tous, depuis les présidents des partis politiques, les candidats refoulés, nous sommes tous disposés et en attente d’être arrêté. Faut pas penser qu’on lance le mot d’ordre de désobéissance civile et puis on va se cacher par peur d’être arrêté ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here