HomeInternationalDésobéissance civile : Guikahué auditionné pendant 1h10 min au tribunal

Désobéissance civile : Guikahué auditionné pendant 1h10 min au tribunal

Désobéissance civile : Guikahué auditionné pendant 1h10 min au tribunal
Désobéissance civile : Guikahué auditionné pendant 1h10 min au tribunal

Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié, a été auditionné le jeudi 6 mai 2021, par une juge d’instruction du tribunal de première instance du Plateau. C’est en rapport avec le dossier de la désobéissance civile, pour laquelle lui et plusieurs cadres du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny avaient été arrêtés au domicile abidjanais d’Henri Konan Bédié.

La justice n’en a, visibliement pas encore fini avec Maurice Kakou Guikahué. Libéré pour une question médicale, avant de partir poursuivre sa convalescence à Paris et revenir, Guikahué a été entendu hier par une la juge d’instruction du 9ème cabinet, du tribunal du Plateau.

Lire aussi  Arrestation d'Affi et Guikahué : des révélations sur leur détention

Le secrétaire exécutif du PDCI bien qu’en liberté provisoire (contrairement à Narcisse N’Dri et Ange Félix Ndakpri, respectivement directeur de cabinet de Bédié et délégué permanent du PDCI de Toumodi, qui eux, sont toujours détenus à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan), a été placé sous contrôle judiciaire.

C’est donc dans le cadre du dossier de la désobéissance civile, qu’il a été auditionné de 9h50 à 11h, soit 1h 10 minutes d’audition, à en croire le journal Le Nouveau Réveil, proche du PDCI. Toujours selon le journal, « il a été convoqué donc pour être entendu sur le fond, sur la base des questions liées au fond de l’affaire découlant du mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition en septembre, du CNT et des manifestations de l’opposition ».

Lire aussi  Présidentielle ivoirienne : les mises en garde d'Affi N'guessan à Ouattara

Guikahué a regagné son domicile, après l’audition. Il n’a fait aucune déclaration. Selon le journal, la procédure le visant, lui et ses co-accusés arrêtés au domicile d’Henri Konan Bédié, début novembre 2020, après la présidentielle du 31 octobre 2020 ; se poursuit.

Source : IVS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here