HomeInternationalDes dizaines de morts et de blessés dans des affrontements tribaux au...

Des dizaines de morts et de blessés dans des affrontements tribaux au Soudan

Des dizaines de morts et de blessés dans des affrontements tribaux au Soudan
Des dizaines de morts et de blessés dans des affrontements tribaux au Soudan

Depuis le retrait de la mission conjointe des Nations Unies et de l’Union Africaine au Darfour, les violences communautaires sont reparties à la hausse.

40 personnes ont été tuées et 58 blessées dans des affrontements tribaux samedi et dimanche à El-Geneina, capitale du Darfour-Occidental, dernières violences meurtrières en date dans cette région troublée de l’ouest du Soudan.

« Nous avons dénombré 18 morts et 54 blessés« , a indiqué lundi le Comité central des médecins soudanais dans un communiqué, ajoutant que les blessés étaient soignés à l’hôpital universitaire de l’El-Geneina.

Un bilan revue à la hausse par Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA): « Depuis le 3 avril, 40 personnes ont été tuées dans les récents affrontements entre les Al-Massalit et les tribus arabes. La situation reste tendue dans la ville d’El-Geneina« , indique le communiqué.

Lire aussi  34è Sommet de l'Union Africaine : voici l'allocation vidéo de Joe Biden

Les affrontements entre les membres de la tribu arabe Rizeigat et ceux de la communauté Al-Masalit auraient débuté après que deux membres de la communauté Al-Masalit aient été tué, affirme Salah Saleh, un médecin de la province du Darfour-Occidental. Les circonstances de leur mort ne serait pas encore connues, ajoute t-il, confirmant néanmoins que les violences se sont étendues à d’autres quartiers de la capitale régionale.

Les affrontements paralysent l’aide humanitaire

Le Comité central des médecins soudanais a ajouté que des hommes armés avaient ouvert le feu sur une ambulance, blessant trois travailleurs médicaux. Adam Regal, porte-parole d’une organisation locale aidant les réfugiés au Darfour, affirme qu’un tir de mortier aurait frappé un camp de déplacés situés à El-Geneina, provoquant un départ de feu qui a brûlé plusieurs habitations.

Des témoins oculaires ont indiqué à l’AFP que des affrontements continuaient à 15H00 locales. « Nous sommes restés chez nous mais nous entendons des coups de feu proches et une grenade a atterri dans la maison de notre voisin« , a raconté par téléphone Adam Issa, habitant du sud-ouest d’El-Geneina.

Lire aussi  Zambie : des morts lors d’un rassemblement de l’opposition

Les « opérations humanitaires et les vols ont été suspendus » jusqu’à nouvel ordre dans la ville, qui représente une plaque tournante de l’aide humanitaire dans la région, affectant « plus de 700 000 personnes », a indiqué l’ONU.

Le gouverneur de l’Etat du Darfour-Occidental Mohammed Abdalla al-Duma a affirmé dans un communiqué que des mesures nécessaires seraient prises, sans pour autant donner plus de détails.

Plus tôt dans l’année, les affrontements dans les Etats du Darfour du Sud et le Darfour-Occidental ont tué près de 470 personnes et déplacés 120 000 personnes selon les Nations Unies.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here