Home International Derek Chauvin: de nouvelles circonstances aggravantes contre l’ex policier

Derek Chauvin: de nouvelles circonstances aggravantes contre l’ex policier

Derek Chauvin: de nouvelles circonstances aggravantes contre l'ex policier
Derek Chauvin: de nouvelles circonstances aggravantes contre l'ex policier

Jugé coupable le 20 avril du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd, le policier blanc Derick Chauvin avait demandé le 4 mai, l’annulation du verdict, accusant le jury d’avoir eu des « comportements inappropriés ». Dans une photo, on avait vu un juge porter un T-shirt aux couleurs du mouvement Black Lives Matter. Alors qu’il a été une nouvelle fois inculpé le 5 mai avec ses 3 autres collègues, Chauvin n’est pas encore au bout de ses peines.

Mardi, un juge du Minnesota a statué que des facteurs aggravants étaient impliqués dans la mort de George Floyd. Il ouvre ainsi la possibilité d’une peine plus longue pour Chauvin. Dans une décision de six pages mardi, le juge du tribunal de district Peter Cahill a indiqué que les procureurs avaient prouvé que Derick Chauvin avait abusé de sa position de confiance et d’autorité. Toujours d’après le juge, il avait traité Floyd avec une cruauté particulière, avait commis le crime en tant que groupe et l’avait fait avec des enfants présents, tant de facteurs qui sont aggravants.

Lire aussi  Meurtre de George Floyd : les Béninois lui rendent hommage

Un maximum combiné de 75 ans de prison

« La mort lente de George Floyd survenue pendant environ six minutes de son asphyxie positionnelle était particulièrement cruelle en ce que M. Floyd implorait sa vie et manifestement terrifié par la connaissance qu’il était susceptible de mourir mais pendant laquelle l’accusé est resté objectivement indifférent aux plaidoyers de M. Floyd », a écrit le juge. Chauvin encourt techniquement avec cela, un maximum combiné de 75 ans de prison si les peines sont consécutives. Les directives des États laissent cependant aux juges une marge de manœuvre pour imposer des peines beaucoup moins sévères.

Lire aussi  Mort de George Floyd : un million de dollars comme pension pour son meurtrier ?

Le 30 avril en effet, les procureurs avaient demandé à Cahill de considérer plusieurs circonstances aggravantes dans la mort de Floyd afin qu’il puisse faire « un départ à la hausse de la peine » dans l’affaire. Bien que le juge ait accepté la plupart des arguments des procureurs selon lesquels des circonstances aggravantes étaient présentes, il a rejeté l’un d’entre eux. Il a estimé que les procureurs n’avaient pas réussi à prouver hors de tout doute raisonnable que Floyd était « particulièrement vulnérable ».

Source : LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here