HomeInternationalDépart de Mamadou Koulibaly du FPI: Nathalie Yamb fait des révélations

Départ de Mamadou Koulibaly du FPI: Nathalie Yamb fait des révélations

Départ de Mamadou Koulibaly du FPI: Nathalie Yamb fait des révélations
Départ de Mamadou Koulibaly du FPI: Nathalie Yamb fait des révélations

Depuis octobre dernier, Mamadaou Koulibaly président de Lider s’est éclipsé de la scène politique. Même la chronique qu’il anime sur sa page Facebook ‘’Les Jeudis MamKoul’’ sont inexistantes. Que se passe-t-il ? Où se terre-t-il en ce moment ? Autant de questions qui méritent des réponses. Mais avant, une de ses proches collaboratrices fait de grosses révélations sur le départ de l’ex président de l’Assemblée nationale. Selon Nathalie Yamb, Mamadou Koulibaly n’aurait pas quitté le Front populaire ivoirien (FPI) de son propre gré.

‘’Le fondateur de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER) Mamadou Koulibaly a été expulsé du FPI sous le règne de Laurent Gbagbo’’. C’est l’information livrée par Nathalie Yamb, Conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly. Retranchée en Suisse depuis son expulsion en décembre 2019 de la Côte d’Ivoire par les autorités ivoiriennes, Nathalie Yamb n’a pas pour autant mis un bémol à ses activités d’activiste.

Lire aussi  L'obstacle à un départ de Messi

L’Etat ivoirien lui reproche en effet, de mener des actions incompatibles avec l’intérêt national. Qu’importe, Nathalie Yamb depuis sa position ne cesse de lancer des pics, à l’endroit de la classe politique ivoirienne. Dans ce qui la caractérise, l’activiste d’origine camerounaise vient de livrer des secrets sur le départ de Mamadou Koulibaly du Front Populaire Ivoirien (FPI).

« Il ne faut jamais être affirmatif quand vous n’avez pas la connaissance des choses. Mamadou Koulibaly n’est pas entré en dissidence. Il a été chassé du Fpi en 2011 après 25 ans de militantisme avec les mots suivants : « Ici, on n’attache plus bagage avec dioula », a révélé Nathalie Yamb. A l’en croire, les raisons profondes du départ de l’ancien Pan sous Gbagbo sont liées à un rattrapage ethnique.

Lire aussi  Présidentielle ivoirienne : les consignes du FPI à ses militants

« L’ethnie n’étant pas un élément que l’on peut changer, il a décidé de partir sans faire de palabre, et a créé LIDER. La raison pour laquelle on l’a chassé est qu’il avait osé proposer de demander pardon aux Ivoiriens et de changer le nom du parti pour continuer la lutte », a indiqué la conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here