HomeInternationalCovid-19 : une forme mutante du virus crée la panique au Nigeria

Covid-19 : une forme mutante du virus crée la panique au Nigeria

Covid-19 : une forme mutante du virus crée la panique au Nigeria
Covid-19 : une forme mutante du virus crée la panique au Nigeria

Une autre nouvelle variante du nouveau coronavirus semble avoir émergé au Nigeria, a déclaré jeudi le chef de l’organisme de contrôle des maladies en Afrique, avertissant que davantage d’enquête était nécessaire.

La nouvelle survient après que la Grande-Bretagne et l’Afrique du Sud ont toutes deux signalé de nouvelles variantes du virus SRAS-CoV-2 qui semblent plus contagieuses, entraînant de nouvelles restrictions de voyage et des troubles sur les marchés.

« C’est une lignée distincte de celles du Royaume-Uni et de l’Afrique du Sud », a déclaré jeudi John Nkengasong, qui dirige les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, une agence de santé publique de l’Union africaine.

Lire aussi  Covid-19 - Fêtes de fin d'année : "Il faut suspendre les bisous"

La variante du Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, a été trouvée dans deux échantillons de patients collectés le 3 août et le 9 octobre dans l’État d’Osun, dans le sud-ouest du pays, selon un document de travail consulté par l’Associated Press.

Contrairement à la variante analysée au Royaume-Uni, « nous n’avons pas observé une montée aussi rapide de la lignée au Nigeria et nous n’avons aucune preuve indiquant que la variante P681H contribue à une transmission accrue du virus au Nigeria. Cependant, la différence relative d’échelle de la surveillance génomique au Nigeria par rapport au Royaume-Uni peut impliquer une capacité réduite de détecter de tels changements », indique le document.

Lire aussi  Covid-19 : voici le joueur pro qui joue tous ses matchs avec un masque

Le CDC du Nigeria et le Centre africain d’excellence pour la génomique des maladies infectieuses au Nigeria étudieront davantage d’échantillons, a déclaré Nkengasong.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here