Home International Courrier empoisonné adressé à Trump : mauvaise nouvelle pour la suspecte

Courrier empoisonné adressé à Trump : mauvaise nouvelle pour la suspecte

Courrier empoisonné adressé à Trump : mauvaise nouvelle pour la suspecte
Courrier empoisonné adressé à Trump : mauvaise nouvelle pour la suspecte

Une mauvaise nouvelle vient de tomber pour Pascale Ferrier, soupçonnée d’avoir envoyé une lettre au président américain Donald Trump, contenant de la ricine. Elle continue son séjour en prison.

Arrêtée il y a quelques mois, la Québécoise, Pascale Ferrier a été soupçonnée d’avoir envoyé une lettre au président américain Donald Trump, contenant de la ricine. La suspecte a réclamé sa libération sous caution. Or, la justice américaine a confirmé rejeter cette demande tout en expliquant qu’elle représentait un réel danger.

Lire aussi  Donald Trump: sa devanture peinte avec la phrase «Black Lives Matter» New York

Les procureurs en charge du dossier se sont opposés à la libération de cette dame. Il ont fait savoir qu’elle représente un danger pour la sécurité publique. Ils ont pris cette décision en se basant sur un ensemble de preuves. Le dossier à charge contre Pascale Ferrier contient effectivement la lettre ainsi que des photos et enfin, l’arme qu’elle portait au moment de son arrestation, le 20 septembre dernier. 

Lire aussi  Joe Biden élu président des Etats-Unis: Donald Trump assure avoir «gagné cette élection»

Cette femme était déjà connue des services de police. En 2019, elle a été arrêtée au Texas, où elle passait l’hiver à bord de son camping-car. Son procès aura lieu dans les prochains mois. Au cas où elle serait reconnue coupable par la justice américaine, elle risque la prison à vie.