HomeInternationalCoups de feu au Mali: la radio-télévision nationale (ORTM) évacuée d’urgence

Coups de feu au Mali: la radio-télévision nationale (ORTM) évacuée d’urgence

Coups de feu au Mali: la radio-télévision nationale (ORTM) évacuée d’urgence
Coups de feu au Mali: la radio-télévision nationale (ORTM) évacuée d’urgence

Au Mali, les coups de feu qui ont retenti ce mardi dans la matinée continuent d’avoir des conséquences. Cette fois-ci, c’est la Radio-Télévision nationale du Mali (ORTM) qui a été évacuée pour des raisons de sécurité.

La confusion s’est installée ce mardi au Mali des suites des coups de feu entendus dans le camp militaire de Kati, à 15 kilomètres de Bamako. Selon les informations, il s’agit d’une mutinerie. « Ce matin, des militaires en colère ont pris les armes au camp de Kati et ont tiré en l’air. Ils étaient nombreux et très nerveux »a déclaré à l’AFP un médecin de l’hôpital de Kati, à une quinzaine de kilomètres de la capitale. « Ça tire, ça tire en l’air à Kati. Ce sont des militaires » du camp Soundiata Keita, a confirmé une source sécuritaire malienne sur les lieux.

Lire aussi  Mali : la présidence se prononce sur les sanctions de la CEDEAO

Dans l’édition du journal télévisé de 13 heures ce mardi, le présentateur a donné certaines informations concernant la situation actuelle du pays. De même, une source militaire a rapporté à l’AFP que le chef d’état-major de la garde nationale, le nouveau président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné, tout comme le ministre malien de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Daffé , auraient été arrêtés par des hommes armés. « Nous suivons attentivement la situation. La hiérarchie militaire est entrée en contact avec les troupes, on fera une déclaration officielle dans la journée », a déclaré à l’AFP une source au ministère de la Défense, qui s’est refusée à parler de « mutinerie ». « Il y a une tentative de mutinerie », a néanmoins indiqué à l’AFP une source diplomatique à Bamako.

Lire aussi  Mali : le nouveau président de la république connu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here