HomeInternationalCoup d’Etat en Birmanie: les Etats-Unis réagissent

Coup d’Etat en Birmanie: les Etats-Unis réagissent

Présidentielle au Niger: les États-Unis réagissent enfin aux résultats
Présidentielle au Niger: les États-Unis réagissent enfin aux résultats

Les Etats-Unis ont condamné ce lundi, le coup d’Etat en Birmanie et ont appelé l’armée à libérer les dirigeants arrêtés dont la cheffe du gouvernement, Aung San Suu Kyi.

Washington n’est pas resté insensible face à la situation que traverse actuellement la Birmanie. Loin d’Asie, la Maison Blanche a donné de la voix ce matin, promettant d’agir contre les responsables du putschs si les arrestations ne sont pas abandonnées.

Lire aussi  Nathalie Yamb: «En Afrique, la France tue plus que Covid, Ebola et Sida réunis»

«Les États-Unis s’opposent à toute tentative de modification des résultats des récentes élections ou d’entrave à une transition démocratique en Birmanie et vont agir contre les responsables si ces mesures [les arrestations, ndlr] ne sont pas abandonnées», informe dans un communiqué la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki.

L’administration de Joe Biden, a appelé l’armée de la Birmanie à “adhérer aux normes démocratiques et au respect de l’État de droit et à relâcher les personnes arrêtées aujourd’hui ».

L’ancienne icône de la démocratie en Birmanie, Aung San Suu Kyi, et le Président Win Myint ont été arrêtés par les forces armées birmanes, d’après son parti qui fait état d’un probable «coup d’État». Les militaires dénoncent depuis des mois, des cas de fraudes pour le compte des législatives passées, qui ont été remportées par le parti au pouvoir, depuis 2015.

Lire aussi  Coronavirus : « Donald Trump est comme un homme qui refuse de demander son chemin », dixit Nancy Pelosi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here