HomeInternationalCôte d’Ivoire: »Pourquoi est-ce à Ouattara que les ex-rebelles ont réclamé leur...

Côte d’Ivoire: »Pourquoi est-ce à Ouattara que les ex-rebelles ont réclamé leur prime de guerre et non à Soro qui était leur chef ? »

Côte d'Ivoire: ''Pourquoi est-ce à Ouattara que les ex-rebelles ont réclamé leur prime de guerre et non à Soro qui était leur chef ?''
Côte d'Ivoire: ''Pourquoi est-ce à Ouattara que les ex-rebelles ont réclamé leur prime de guerre et non à Soro qui était leur chef ?''

Guillaume Soro, Alassane Ouattara et les Forces Nouvelles? Mamadou Traoré revient sur la rébellion ivoirienne.

Je voudrais ce matin m’appesantir sur une question que mon esclave Abi-Daman Koné a posée il y a quelques jours. Pourquoi est-ce au gourou du Restaurant que les ex-rebelles ont réclamé leur prime de guerre et non à Guillaume Soro qui était leur chef ? Connaisseur connaît. Pourquoi est-ce l’Etat de Côte d’Ivoire qui a payé la prime de guerre des ex-rebelles et non les Forces Nouvelles ? Connaisseur connaît.

Qu’on ne parle surtout pas de manipulation des ex-rebelles par Guillaume Soro. Ces rebelles savent très bien pour qui ils se sont engagés dans la rébellion. Ils savent également qui ils ont mis au pouvoir. Ils se sont fait payer, un peu comme les populations réclament certaines faveurs aux Maire et député qu’elles ont fait élire.

Et puis, donnez-moi un seul exemple au monde de Chef rebelle qui a conduit une rébellion pour donner le pouvoir à quelqu’un d’autre. Agir ainsi, c’est agir comme un mercenaire. Guillaume Soro fut une sorte de mercenaire. Et un mercenaire est toujours payé après avoir réussi sa mission.

Lire aussi  Crise Politique: voici la solution de Guillaume Soro

Si lui il a été payé à travers les postes qu’on lui a donnés par celui qui l’a mis en mission, qui devrait payer les mercenaires qui l’ont accompagné ? Logiquement, ces mercenaires devraient réclamer à leur chef mercenaire leur argent. Mais pourquoi l’ont-ils laissé pour réclamer leur argent à celui qui a recruté leur patron ?

C’est parce qu’ils savent que le patron n’a pas reçu leur « djè ». C’est parce qu’ils savent que leur patron ne pouvait pas leur donner leur « djè ». Voici pourquoi ils ont réclamé à celui qui a mis leur patron en mission leur « djè ». Et c’est ce qui a fait mal au recruteur des mercenaires. Voici pourquoi il a décidé de faire payer au chef des mercenaires le fait qu’il ait permis que ses petits lui réclament leur « djè ».

Il aurait voulu que le chef des mercenaires prenne le coup de colère des mercenaires à sa place. Tchè !Le chef des mercenaires a pris trop de coups à la place de celui qui l’a recruté. Il ne pouvait plus continuer à prendre des coups pour lui. Quand tu promets quelque chose à quelqu’un, il faut respecter ta parole. Or nous savons tous que celui qui a recruté le chef des mercenaires ne respecte jamais sa parole.

Lire aussi  Guillaume Soro renonce aux coups d'État

Surtout que devant tout le monde, en 2014, après la première mutinerie, il a promis donner aux mercenaires la moitié de leur « djè » Mais tout le monde a vu comment il a voulu doubler les petits. Ils ont refusé de se laisser doubler et ils se sont débrouillés pour réclamer leur « djè « . Aujourd’hui donc, tout le monde sait à qui a profité la rébellion.

Ce n’est en tout cas pas au chef des mercenaires. Quand Guillaume Soro disait tous les jours qu’il était un homme de mission, les gens ne comprenaient pas ce qu’il disait à travers ce terme de « homme de mission ». Voici l’explication que je vous donne aujourd’hui. Je ne parle plus. Connaisseur connaît.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here