HomeInternationalCôte d’Ivoire – Législatives : la police aux trousses des partisans de...

Côte d’Ivoire – Législatives : la police aux trousses des partisans de l’épouse de Gon Coulibaly

Côte d'Ivoire - Législatives : la police aux trousses des partisans de l’épouse de Gon Coulibaly
Côte d'Ivoire - Législatives : la police aux trousses des partisans de l’épouse de Gon Coulibaly

« Le Rhdp, c’est comme un requin dans une piscine. Tu peux te baigner avec lui. Mais tu n’auras jamais l’esprit tranquille ». Ce post publié hier mardi 12 janvier sur la page Facebook du Mouvement Amadou Gon ( MAG) témoigne éloquemment des réelles difficultés auxquelles est confrontée à Anyama, la seconde épouse du premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Candidate à la candidature pour le compte du Rhdp, Bamba Fatim épse Amadou Gon Coulibaly bien que connue et soutenue par de nombreux militants, n’est cependant pas le choix de la direction du parti présidentiel.

Saisi de cette affaire qui déchaine des passions depuis quelques mois dans la cité de la cola, Alassane Ouattara, le grand Vizir du Rhdp, ne serait pas chaud, selon des sources, pour la candidature de la seconde épouse de son défunt premier ministre. L’information lui aurait été portée à travers des canaux habituels, mais Fatim Gon Coulibaly face à la détermination des militants de base éprouverait mille et une difficultés à accepter cette décision venue d’en haut.

Lire aussi  Côte d’Ivoire : Guikahué refuse de sortir de prison

Depuis quelques jours donc, ses nombreux partisans qui ne veulent pas entendre raison, ont fait monter la moutarde avant-hier et hier mardi à Anyama. En réponse à ces mouvements d’humeur perçus comme de la provocation et qui continuent de défrayer la chronique dans la commune du maire Amidou Sylla surnommé « Anselmo Bruit » par ses détracteurs, des cargos de la police nationale ont été déployés mardi dans la cité de la cola.

Lire aussi  Conseil national de transition: le gouvernement réagit

Il n’en fallait pas davantage pour irriter les supporters de Bamba Fatim épse Amadou Gon Coulibaly. Colère et injures étaient donc au rendez-vous. Réussira-t-elle à s’imposer finalement à la direction du Rhdp, le parti dont elle veut défendre les couleurs à l’assemblée nationale ou alors ira-t-elle en indépendant pour honorer la mémoire de son époux décédé en plein conseil des ministres le 8 juillet 2020 ? Tous les regards sont tournés vers Fatim Gon Coulibaly.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here