HomeInternationalCôte d’Ivoire : graves révélations de Affi N’Guessan sur la chute...

Côte d’Ivoire : graves révélations de Affi N’Guessan sur la chute du régime Gbagbo

Côte d'Ivoire : graves révélations de Affi N'Guessan sur la chute du régime Gbagbo
Côte d'Ivoire : graves révélations de Affi N'Guessan sur la chute du régime Gbagbo

Le samedi 1er août 2020, Pascal Affi N’Guessan du Front Populaire Ivoirien (FPI) est sorti de son mutisme. Il a fait de graves révélations sur la chute du régime de Laurent Gbagbo.

Désigné samedi 1er août dernier, candidat du Front Populaire Ivoirien (FPI) pour l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre prochain, Affi N’Guessan sort de son silence et fait de graves révélations sur la chute du régime de Laurent Gbagbo qui est suivie du transfert de son fondateur à la Cour Pénale Internationale (CPI). C’était au cours du cinquième congrès ordinaire organisé au palais de la culture.

Depuis la chute du régime Laurent Gbagbo, le FPI traverse une crise au sein du parti qui s’explique par la division en plusieurs groupuscules du parti de Laurent Gbagbo, qui par le passé, était réputé solide, uni et fort. A l’approche de l’élection présidentielle, le parti a présenté deux candidats : Affi N’Guessan désigné candidat de la tendance reconnu par la communauté internationale et les autorités ivoiriennes, et Laurent Gbagbo désigné par les Gbagbo ou rien(GOR), bien qu’il soit toujours dans ses ennuis judiciaires avec la CPI et la justice ivoirienne. Au cours du congrès du 1er août, Affi N’Guessan a fait savoir : «Ce qui nous est arrivé n’est pas une fatalité. On n’était pas condamné à perdre le pouvoir en 2011; on l’a perdu parce que notre stratégie n’a pas été à la hauteur de l’agression ».

« Lorsqu’une organisation comme la nôtre subit, à un moment donné, une grave crise et connaît la situation politique que nous avons connu en 2011, la signification politique c’est que nous n’avons pas eu l’intelligence, la capacité de relever le défi qui nous été posé à ce moment précis », a-t-il laissé entendre. Il poursuit qu’« il y a des gens qui ne veulent pas reconnaître cela et qui partent du principe que c’est parce qu’on ne les aime pas; parce que les gens sont méchants, qu’ils se sont retrouvé dans des problèmes ». Pour conclure son allocution, Pascal Affi N’Guessan a invité ses camarades de la dissidence principalement le camarade Assoa Adou et son groupe à partager la même vision que lui.

Lire aussi  Côte d'Ivoire: Affi N'guessan réagit après les législatives

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here