Home International Côte d’Ivoire : des coups de feu entendus près des résidences de...

Côte d’Ivoire : des coups de feu entendus près des résidences de nombreux leaders de l’opposition

Côte d'Ivoire : des coups de feu entendus près des résidences de nombreux leaders de l'opposition
Côte d'Ivoire : des coups de feu entendus près des résidences de nombreux leaders de l'opposition

Aux lendemains de la présidentielle ivoirienne, la tension monte dans le pays. Des coups de feu ont été entendus près des domiciles de plusieurs leaders de l’opposition.

Le 31 octobre dernier, des ivoiriens étaient appelés à aller aux urnes en vue d’élire le prochain président de la République. Mais, le constat fait est que nombreux d’entre eux ont suivi le mot d’ordre de la désobéissance civile lancé par la plateforme de l’opposition dirigée par le doyen d’âge Henri Konan Bédié. Ce mot d’ordre a débouché sur le boycott des élections.

Lire aussi  Côte d’Ivoire : la liste complète des 44 candidats potentiels à la présidentielle

Donc, le 31 octobre dernier, la grande partie de la population ivoirienne n’était pas allée voter. Dans une telle situation, l’opposition a affirmé qu’il n’y a pas eu d’élection en Côte d’Ivoire; ce qui a donné lieu à la mise en place d’un gouvernement de transition ayant à sa tête le chef de file de l’opposition, Henri Konan Bédié, président du PDCI.

A en croire le secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kakou Guikahué, des tirs ont été brièvement entendus en fin de soirée près des résidences d’Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’Guessan, Albert Toikeusse Mabri, Assoa Adou. Des grenades ou des tirs en rafale.

Lire aussi  Affi N'Guessan: la candidature de Ouattara serait « dramatique sur le plan juridique et de l’honneur »