Home International Coronavirus: un vaccin serait prêt d’ici un mois selon Donald Trump

Coronavirus: un vaccin serait prêt d’ici un mois selon Donald Trump

Coronavirus: un vaccin serait prêt d'ici un mois selon Donald Trump
Coronavirus: un vaccin serait prêt d'ici un mois selon Donald Trump

Trouver un vaccin efficace contre la pandémie de coronavirus, tel est le but de tout le monde entier à genoux devant le virus. Pour le président américain, Donald Trump, ceci pourrait être possible dans un mois, ceci avant l’élection présidentielle aux Etats-Unis.

Dans l’une de ses récentes sorties, le président américain, Donald Trump, avait déjà fait savoir que le coronavirus serait « terrassé » cette année, sans pour autant donner plus de précisions, et évoqué la possibilité d’un vaccin avant la présidentielle du 3 novembre en Amérique.
« Nous sommes très proches d’un vaccin », a-t-il cette fois-ci déclaré lors d’une session de questions-réponses organisée dans une mairie, avec des électeurs de Pennsylvanie, diffusée sur ABC News. Face au journaliste George Stephanopoulos, alors qu’il minimisait le virus, Trump s’est montré plus optimiste cette fois-ci: « La pandémie pourrait s’en aller sans le vaccin (…) mais cela ira bien plus vite avec », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Coronavirus : Blaise Matuidi exprime sa reconnaissance aux soignants et offre 50 000 masques

« Nous sommes à quelques semaines de l’avoir vous savez, ça pourrait être trois semaines, quatre semaines », a laissé entendre Donald Trump sur ABC News.

Un peu plus tôt sur Fox News, Donald Trump avait déclaré qu’un vaccin serait trouvé dans « quatre semaines, ça pourrait être huit semaines ».

Les démocrates inquiets

En ce qui le concerne, les démocrates disent s’inquiéter de la pression politique que Donald Trump a mise sur les autorités sanitaires gouvernementales et sur les scientifiques pour faire précipitamment approuver un vaccin avant l’élection du 3 novembre prochain.
Mais du côté des experts, dont le directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses, Anthony Fauci, l’homologation d’un vaccin devrait plus probablement arriver à la fin de l’année.

Lire aussi  Donald Trump : sa nièce évoque l’homophobie de leur famille

Trump dément avoir minimisé le coronavirus

A la question du journaliste de savoir pourquoi Donald Trump a minimisé la gravité du coronavirus, qui a ôté la vie à près de 200.000 Américains, Trump répond: « Je ne l’ai pas minimisée. En réalité, sur bien des choses, j’en ai exagéré l’importance en termes d’actions menées ».

Mais pendant des entretiens enregistrés pour son nouveau livre Rage, publié mardi, le président Donald Trump lui-même, avait confié au journaliste Bob Woodward qu’il avait délibérément décidé de « minimiser » le virus pour éviter que les Américains s’affolent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here