HomeInternationalCoronavirus: présage de 300.000 morts en Afrique par une ONU pessimiste

Coronavirus: présage de 300.000 morts en Afrique par une ONU pessimiste

Coronavirus: présage de 300.000 morts en Afrique par une ONU pessimiste
Coronavirus: présage de 300.000 morts en Afrique par une ONU pessimiste

A travers un rapport rendu public, la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) a prévenu qu’au moins trois-cent mille (300 000) personnes risquent de mourir du Coronavirus en Afrique, et ceci dans le meilleur des cas. Un rapport pessimiste de cette institution délocalisée de l’ONU.

Dans un rapport, les Nations Unies viennent de se projeter sur la situation que pourrait vivre le continent africain en raison de la pandémie du coronavirus. Comme il est de leurs habitudes, il est important de noter que la plupart des rapports des organismes des Nations Unies ne font que prédire des catastrophes sanitaires sur l’Afrique. Alors que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indiquait que l’Afrique connaîtrait le pire en comptant jusqu’à 10 millions de cas confirmés de coronavirus d’ici trois à six mois, la CEA (Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique), quant à elle, est plus sera plus pessimiste dans son rapport en prédisant jusqu’à 300 000 morts seulement sur le continent, si rien n’est fait. «Pour protéger et bâtir vers notre prospérité partagée, au moins 100 milliards de dollars sont nécessaires pour financer immédiatement une riposte au filet de sécurité sanitaire et sociale», indiquait ce rapport de la CEA.

Lire aussi  Coronavirus: décès d'un proche de Paul Biya

Vu que le continent noir a signalé jusqu’à ce jour moins de 20 000 cas confirmés de coronavirus, tout le monde pense que la situation peut ne pas être maîtrisée et peut faire encore plus de victimes comme on ne le pensait. La Commission indique aussi que 29 millions de personnes pourraient être plongées dans l’extrême pauvreté à cause de la pandémie.

Lire aussi  Coronavirus : le Mexique devient le cinquième pays le plus endeuillé

A en croire l’Organisation des Nations Unies (ONU), si aucune action n’est menée pour riposter la propagation du virus, plus de 1,2 milliards d’Africains pourraient contracter le virus et 3,3 millions de personnes en mourraient cette année. 

Soulignons que des gouvernants africains ne sont pas restés les bras croisés face à cette situation, d’où la plupart ont décrété des mesures pour lutter contre contre la propagation de la pandémie sur le continent. Entre autres mesures prise, le confinement, le couvre-feu, le rassemblement de plusieurs personnes, l’interdiction de manifestions et bien d’autres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here