Home International Coronavirus: Afrique du Sud fabrique des respirateurs locaux

Coronavirus: Afrique du Sud fabrique des respirateurs locaux

Coronavirus: Afrique du Sud fabrique des respirateurs locaux
Coronavirus: Afrique du Sud fabrique des respirateurs locaux

Face à l’augmentations des cas de coronavirus sur son territoire, l’Afrique du Sud s’est lancé dans la production de ses propres respirateurs pour voler au secourt de cas très grave de la maladie. Au vu du coût exorbitant des respirateurs sur les marchés mondiaux, ce pas du pays de Cyril Ramaphosa, constitue une grande avancée qui facilitera la tâche aux petits hôpitaux.

En Afrique du Sud, les hôpitaux pauvres, remplis de cas très graves de coronavirus vont pouvoir partiellement compter sur le gouvernement. Ce pays qui constitue le cinquième le plus touchés par la Covid-19 au monde (avec environ 482 169 cas confirmés), à défaut de pouvoir rivaliser dans les achats des respirateurs mondiaux, a lancé un projet de 250 millions de rands (14,80 millions de dollars) en avril pour les faire venir dans le pays. «Aujourd’hui, le premier lot de ventilateurs achevés sort de la chaîne de montage, faisant partie d’une commande initiale de 10 000 unités», a déclaré Ebrahim Patel, ministre du Commerce et de l’Industrie, lors d’une conférence sur le COVID-19.

Lire aussi  Coronavirus: Boni Yayi parle d'un nouveau monde

Il poursuit en ajoutant qu’un total de 20 000 ventilateurs est prévus. A en croire le ministre, c’est sur la base de l’expérience clinique des épicentres COVID-19 tels que la Chine, la Grande-Bretagne et les États-Unis, que le gouvernement de Ramaphosa, a décidé la production de dispositifs de pression positive continue (CPAP) non invasifs qui auraient les plus grandes chances de sauver des vies en Afrique du Sud.

Lire aussi  Coronavirus : le Bénin peut diagnostiquer au moins 16 000 personnes par jour

Les ventilateurs en question sont utilisés pour fournir de l’oxygène aux poumons des patients gravement malades, qui constituent environ 5 pour cent de l’ensemble des cas. Selon Patel, ces appareils CPAP sont produits à base d’une trentaine de composants fabriqués séparément. Il précise que l’assemblage final a actuellement lieu à l’usine du Cap de la société de fournitures médicales Akacia Medical avant la distribution aux centres de santé sur l’étendue du territoire national.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here