HomeInternationalCandidat à l’élection de 2023 ? L’Imam Dicko répond

Candidat à l’élection de 2023 ? L’Imam Dicko répond

Mali: « La junte n’est pas venue s’accaparer le pouvoir et en faire ce qu’elle veut » l'Imam Dicko
Mali: « La junte n’est pas venue s’accaparer le pouvoir et en faire ce qu’elle veut » l'Imam Dicko

Invité sur RFI Afrique, mardi 18 août 2020, l’imam Mahmoud Dicko, pionnier du mouvement M5 du Mali, qui réclame le départ du président Ibrahim Boubacar Kéita, a clamé haut et fort qu’il ne sera candidat en rien, quelle que soit cette élection.

Depuis quelques semaines, le Mali est le théâtre de plusieurs séries de manifestations visant la démission du président de la République, IBK, et de son Premier ministre.

Etant un pionnier du mouvement de contestation, l’Imam Mahmoud Dicko est souvent l’objet de critiques selon lesquelles il voudrait une place dans le gouvernement, ou veut se mêler de la vie politique. Mais pour le guide religieux, ces rumeurs sont loin de s’avérer.

Lire aussi  Mali : l'atterrissage difficile pour un avion de l'ONU à Gao fait plusieurs blessés

Sur les ondes de RFI, il fera savoir qu’il n’a aucune ambition politique et qu’en « 2023, il ne sera candidat de rien! ».Il va ajouter: « Je suis imam et je resterai imam. C’est ce que je sais faire le mieux ». Concernant ses accusations présumées à l’endroit de la France, l’Imam mettra les choses au clair: « Moi je n’ai accusé personne, je dis simplement que nous sommes souverains et qu’il faut respecter notre souveraineté ».

Il faut rappeler que la crise qui secoue le Mali est née aux lendemains des élections législatives d’où la contestation des résultats par l’opposition qui juge la cour constitutionnelle favorable au pouvoir en place. Des manifestations ont ensuite éclaté réclamant la démission du président de la République, IBK, et de son Premier ministre.

Lire aussi  Joe Biden: «Si Trump gagne à nouveau, notre planète ne se remettra jamais»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here