Home International Burundi: la Cour suprême casse la condamnation de Germain Rukuki

Burundi: la Cour suprême casse la condamnation de Germain Rukuki

Burundi: la Cour suprême casse la condamnation de Germain Rukuki
Burundi: la Cour suprême casse la condamnation de Germain Rukuki

Alors qu’il était condamné à une lourde peine de 32 ans d’emprisonnement ferme, la Cour suprême du Burundi, à travers un arrêt rendu public, a cassé la décision condamnant le défenseur des droits humains Germain Rukuki.

Germain Rukuki, militant des droits humains condamné à 32 ans de prison pour « participation à un mouvement insurrectionnel, atteinte à la sûreté intérieure de l’État, attentat contre l’autorité de l’État et rébellion » peut pousser un ouf de soulagement, car la Cour suprême vient de prendre une forte décision en sa faveur.

Lire aussi  Burundi : début de campagne pour les élections présidentielles, législatives et municipales

Alors que cette condamnation avait été confirmée, il y a un an par la cour d’appel de Ntahangwa, à Bujumbura, après une seule audience publique en l’absence du prévenu que la justice n’a pas pris la peine de présenter à ses juges pour qu’il puisse se défendre, la Cour vient d’invalider cette peine permettant au détenu de se faire entendre à nouveau.

Lire aussi  Burundi : l’épouse de Pierre Nkurunziza fait des confidences émouvantes

A en croire la haute institution, il s’agit là d’une « violation des droits civils et politiques ». En effet, il a été demandé que le prévenu, Germain Rukuki, revienne devant une cour d’appel de Ntahangwa autrement constituée.

Soulignons que pour l’heure, aucune date n’a été fixée pour savoir plus sur ce nouveau procès, mais ce qui est sûr, il aura lieu, puisque c’est la haute institution juridique qui a parlé.