HomeInternationalBrigitte Macron avait un «chouchou» à l’Élysée, un ancien ministre

Brigitte Macron avait un «chouchou» à l’Élysée, un ancien ministre

Brigitte Macron avait un «chouchou» à l’Élysée, un ancien ministre
Brigitte Macron avait un «chouchou» à l’Élysée, un ancien ministre

Brigitte Macron porte certains membres de l’exécutif plus dans son cœur que d’autres. C’est le cas d’un ancien ministre de l’Intérieur qui a réussi à avoir ses faveurs !

Brigitte Macron n’est jamais contre l’idée de conseiller son mari depuis le début de son mandat présidentiel. Un mandat marqué bien évidemment par la pandémie mondiale du coronavirus, la crise des gilets jaunes, l’affaire Benalla… mais aussi le départ de Gérard Collomb le 3 octobre 2018 après 1 an et 4 mois en tant que ministre de l’Intérieur. Un départ qui a profondément attristé Brigitte Macron comme le révélait Le Parisien. Gérard Collomb était le chouchou de la Première dame, même si ses rapports avec Emmanuel Macron se sont dégradés au fil du temps.

Lire aussi  La justice ivoirienne transmet un mandat d'arrêt contre Soro à l'Elysée (Photo)

Elle a alors pris son rôle d’amie très à cœur auprès de Gérard Collomb qui partage la même passion qu’elle pour la littérature. « Le président et le Premier ministre ont géré Collomb ministre de l’Intérieur, et elle a géré l’homme Gérard, qui n’allait pas bien humainement. Elle voulait savoir ce qu’il se passait », sifflait un proche de Brigitte Macron.

« On lui garde toute notre amitié »

Une proximité qui n’a échappé à personne au sein de la majorité. « Collomb était son chouchou. C’était : Gégé par ci, Gégé par là, tu en as parlé à Gégé ? ». D’ailleurs, Brigitte Macron affirmait que, malgré le « coup de poignard » politique de Gérard Collomb, « on lui garde toute notre amitié. Il y a des choses qu’on ne sait pas ». Une façon pour elle de défendre celui duquel elle reste proche. Depuis son départ du gouvernement, Gérard Collomb continue à s’entretenir avec Brigitte Macron. « Le fil de leur amitié n’est pas rompu. D’autant que sur le fond, elle n’était pas loin de partager son constat sur le manque d’humilité de l’exécutif » , écrivaient nos confrères en 2018. Pour autant, la Première dame avait pris à cœur de ne pas influer en sa faveur dans la course aux municipales à Lyon en 2018, commune où il a été élu maire jusqu’au 4 juillet dernier.

Lire aussi  Brigitte Macron brise le silence sur son rôle "d'épouse du président"
Gérard Collomb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here