Home International Brésil: l’ancien président Lula da Silva s’en prend à Jaïr Bolsonaro

Brésil: l’ancien président Lula da Silva s’en prend à Jaïr Bolsonaro

Brésil: l'ancien président Lula da Silva s'en prend à Jaïr Bolsonaro
Brésil: l'ancien président Lula da Silva s'en prend à Jaïr Bolsonaro

L’ancien président brésilien Lula (2003-2010) s’est attaqué à l’actuel président brésilien Jaïr Bolsonaro. A travers une interview accordée à l’Association des correspondants étrangers à Sao Paulo, l’ancien chef d’Etat a violemment critiqué Bolsonaro. Il l’accuse également de génocidaire en raison des 90.000 décès de Covid-19 qu’a enregistré le Brésil.

D’après l’ancien président brésilien, Bolsonaro est « le produit de l’élite brésilienne », et il n’a pas connaissance de comment gérer la Covid-19. « Si le Brésil avait suivi les règles du bon sens et avait fait ce qu’il devait faire, on ne se retrouverait pas aujourd’hui avec un bilan de 90000 cadavres, qui transforment Bolsonaro en un génocidaire ». A cause de la faiblesse de leurs systèmes immunitaires et de siècles de négligence de l’État, les populations autochtones en Amérique latine sont spécialement en danger face au nouveau coronavirus. Au minimum 20.000 cas de coronavirus sont enregistrés dans le bassin de l’Amazone, où les gens ne peuvent se rendre dans certaines zones qu’en bateau, a fait savoir l’Organisation panaméricaine de la santé. Les pays durement frappés dans cette partie de l’Amérique sont le Brésil et le Pérou. Face à l’ampleur de la pandémie en mai 2020, le maire de Manaus avait lancé un appel à l’aide internationale.

Lire aussi  Brésil : un policier filmé en train de piétiner le cou d’une femme noire

A l’heure actuelle, le Brésil est le deuxième pays au monde ayant enregistré plus de décès liés au coronavirus juste après les USA.

L’ancien chef d’Etat brésilien apporte des critiques à la soumission sans condition du Brésil à l’égard des USA. Il traite l’actuel président brésilien de « lèche-bottes » du président américain.

Lula a par ailleurs accusé Bolsonaro de détruire la politique internationale mise en place par son pouvoir exécutif au début des années 2000. « Le Brésil a une dette envers l’Afrique en raison de 350 années d’esclavage. Le Brésil ne peut pas payer cette dette en argent. Mais elle doit faire preuve de solidarité, avec des transferts de technologie, avec la création d’universités pour aider l’Afrique à se développer ».

Lire aussi  Coronavirus: plus 21 400 nouveaux cas au Brésil

L’ancien chef d’Etat âgé de 74 ans, a recouvré sa liberté le 8 novembre 2019 après avoir été incarcéré en avril 2018. Lula était condamné à huit ans et dix mois de prison pour corruption par contre le Tribunal fédéral suprême avait mis fin à l’emprisonnement obligatoire des condamnés tant que tous leurs recours ne sont pas épuisés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here