Home International Boko Haram: l’armée abandonne des soldats encerclés par la secte

Boko Haram: l’armée abandonne des soldats encerclés par la secte

Boko Haram: l'armée abandonne des soldats encerclés par la secte
Boko Haram: l'armée abandonne des soldats encerclés par la secte

Dans la matinée du vendredi dernier, les soldats nigérians ont été attaqués dans l’une de leurs bases à Borno par des rebelles de Boko Haram qui sèment la terreur depuis plusieurs années dans le pays. Malheureusement lors de l’attaque, les choses s’étaient mal passées et des soldats ont été pris au piège. D’après le média Sahara Reporters, l’armée nigériane a abandonné des soldats qui ont été piégés dans la forêt de Sambisa après que les troupes aient été délogées par les terroristes.

Trois jours après l’attaque et le retrait des troupes, le quartier général de commandement de l’opération Lafiya Dole à Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, n’a fait aucun effort pour secourir les soldats, a indiqué le média. Rapportant des sources militaires, Sahara Reporters a indiqué que les soldats, dont beaucoup sont blessés, se sont retirés à Maiduguri depuis l’incident. Par ailleurs, une source a déclaré que la majorité des soldats n’étaient pas revenus et que les autorités militaires ne tentaient pas de les sauver.

Lire aussi  Lutte entre Boko Haram et l'Etat islamique, voici les raisons

Ils sont fatigués, affamés et abandonnés 

« Cela fait plus de 72 heures que la base d’observation avancée de Bulabulin, tenue par le 19e bataillon, a été attaquée et délogée par Boko Haram » a confié une source indiquant qu’un « capitaine et plus de 50 soldats sont pris au piège dans cette forêt, des soldats meurent de faim dans ce buisson ». D’après cette même source, certains parmi les soldats sont rentrés à Maiduguri, mais la majorité d’entre eux essaie toujours de retrouver leur chemin vers la ville « mais ils sont fatigués, affamés et abandonnés ».

Lire aussi  Nigéria: l’armée inflige un lourd revers à Boko Haram

Le plus douloureux, a ajouté la source, est la forte température qu’il fait actuellement dans l’état de Borno. « Quiconque reste dans la forêt pourrait mourir. Pour aggraver les choses, nos supérieurs de Maiduguri ne sont pas dérangés. Ils ont refusé d’envoyer de l’aide à ceux qui sont là-bas. Sauvez-les », a confié la source au média.

Source : LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here