HomeInternationalBarron Trump : cette nomination de Joe Biden qui crée la polémique

Barron Trump : cette nomination de Joe Biden qui crée la polémique

Barron Trump : cette nomination de Joe Biden qui crée la polémique
Barron Trump : cette nomination de Joe Biden qui crée la polémique

Selon le Washington Examiner, ce lundi 8 février, Joe Biden a offert un poste important à Pamela Karlan. Un affront subtil mais certain à Melania et Donald Trump : celle-ci s’en est prise à Barron Trump en 2019.

Joe Biden prend encore l’offensive. Depuis son élection en tant que 46ème président des États-Unis, il multiplie les signaux hostiles à l’encontre de Donald Trumpet de son clan. D’après le journal américain The Washington Examiner, ce lundi 8 février, le chef d’État a offert un poste de direction au ministère de la Justice à une certaine Pamela Karlan. Un nom que l’ex-première famille ne peut certainement pas oublier : en décembre 2019, cette professeur de droit à l’université de Stanford a fait parler d’elle en s’en prenant ouvertement à Barron Trump. Entendue au Congrès américain dans le cadre de la première procédure de destitution visant l’ex-magnat de l’immobilier, la démocrate s’est moquée du prénom du fils de Melania Trump.

Lire aussi  Direct: Trump remporte la Floride et le Texas, mais Biden légèrement en tête

« Donald Trump peut appeler son fils Barron mais ne peut pas en faire un baron. » Mère protectrice et refusant tout affront visant son unique garçon, la First Lady est alors montée au créneau, s’emparant de son compte Twitter. « Un enfant mineur mérite le respect de sa vie privée et doit être tenu à l’écart de la politique« , a écrit l’ex-mannequin slovène, « Pamela Karlan, vous devriez avoir honte de vos courbettes politiques, évidemment partisanes, et d’utiliser un enfant pour ça. » Prise pour cible, la principale concernée a fait son mea culpa… avant de tacler Donald Trump à demi-mot. « J’aurais aimé que le président s’excuse, évidemment, pour les choses qu’il a faites qui sont mauvaises, mais je regrette d’avoir dit cela. » La polémique qui n’a pourtant pas empêché Pamela Karlan d’hériter d’un poste au sein de l’entreprise Facebook, quelques mois plus tard. Place qu’elle quitte pour rejoindre l’administration de Joe Biden. Celui-ci, contrairement à l’ancien président, ayant mis un point d’honneur à n’offrir aucune position de pouvoir aux membres de sa famille.

Lire aussi  Donald Trump : Joe Biden est « contre Dieu »

Un président flingueur

À peine élu, le mari de Jill Biden a fait savoir que Donald Trump et sa famille n’étaient plus les bienvenus au 1600 Pennsylvania Avenue. Avant de recruter Pamela Karlan, l’ancien sénateur du Delaware a ordonné un grand ménage au sein de la Maison-Blanche. Nettoyage intensif, qui a également eu lieu dans la salle de presse désertée, justifié par la pandémie de coronavirus. Déterminé à faire oublier le mandat de son prédécesseur, il a également passé en revue l’intégralité du staff de Washington, licenciant donc le majordome du couple ainsi que le médecin de Donald Trump, accusé d’avoir relayé des informations erronées au sujet de sa santé. Dernier camouflet en date : Joe Biden veut désormais priver l’ex-star de The Apprentice d’une coutume prestigieuse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here