Home International Asamoah Gyan recherché par la police pour agression

Asamoah Gyan recherché par la police pour agression

Asamoah Gyan recherché par la police pour agression
Asamoah Gyan recherché par la police pour agression

Un international ghanéen est dans le viseur de la police. Il s’agit du célèbre joueur Asamoah Gyan qui est recherché pour agression.

L’année dernière, l’international ghanéen, Asamoah Gyan annonçait sa retraite internationale. Mais aujourd’hui, il risque d’être impliqué dans une affaire de justice. Pour une deuxième fois consécutive, son frère risque de faire la prison l’entraînant avec lui. En effet, l’ancien capitaine des Black stars, Asamoah Gyan et son frère Baffour Gyan sont recherchés par la police pour avoir agressé Godwin Martey, le PDG de Web Soft Solutions au cours d’un match de tennis.

Lire aussi  Liban : après les explosions de Beyrouth, des têtes tombent

A en croire les informations recueillies, l’incident se serait produit le mercredi 14 octobre dernier sur un terrain de tennis d’Accra. Les deux faisaient partie d’un match d’entraînement de tennis, qui impliquait le frère d’Asamoah Gyan. La presse locale a fait savoir que le jeu en simple qui a été mis en place par un ami commun a pris une autre tournure lorsque Godwin a constaté que tous les points controversés qui étaient censés jouer en sa faveur avaient été donnés à Asamoah Gyan par son frère Baffour Gyan qui a agi en tant qu’arbitre du jeu.

Lire aussi  Yaoundé : expulsée de son domicile, une famille s'installe sous un manguier (Vidéo)

Ne pouvant plus supporter, Martey a avait décidé de se retirer du jeu et de s’isoler en vue de se détendre. Baffour l’a menacé de venir finir, mais face à son refus, le frère d’Asamoah s’est approché de lui et a commencé à le gifler. Il est à noter que ce n’est donc pas la première fois que ce dernier traînerait le célèbre footballeur ghanéen dans des ennuis judiciaires. Mais, le rapport du médecin confirme que l’adversaire du tennis n’a pas été physiquement attaqué ou blessé lors de l’agression présumée des frères Gyan.