HomeInternationalAcculé par un témoin-clé, Amadé Ourémi accuse Gbagbo et Ouattara

Acculé par un témoin-clé, Amadé Ourémi accuse Gbagbo et Ouattara

Acculé par un témoin-clé, Amadé Ourémi accuse Gbagbo et Ouattara
Acculé par un témoin-clé, Amadé Ourémi accuse Gbagbo et Ouattara

Amadé Ourémi acculé à la barre au palais de justice du Plateau, par un témoin-clé qui a livré des preuves irréfutables qui accablent l’ex-seigneur de guerre du mont Péko, accusé de certains massacres à caractère ethnique à Duékoué ; a accusé, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo d’être responsables de la crise postélectorale, qui a engendré les violences meurtrières, dont celles de Duékoué.

Dans son français approximatif, Amadé Ourémi a été questionné sur ce qu’il pensait des accusations du témoin-clé anonyme, qui a livré ses preuves sur un poste téléviseur et des tablettes. Des vidéos et photos montrant Amadé et ses hommes, dont son chef d’Etat-major, de nationalité burkinabè, comme lui ; des documents, etc.

Lire aussi  Deux différentes dates de naissance pour "photocopie", Ouattara crée la polémique (Photos)

Quand le président Charles Bini lui a dit s’il voulait poser des questions à l’accusé ou le contredire sur certains faits, l’ex-terreur du mont Péko, qui a érigé une milice accusée des pires massacres de Duékoué, entre le 27 et le 29 mars 2011, a gardé le silence. « C’est le groupe d’Amadé qui a commis le massacre de Duékoué et je suis affirmatif », a insisté le témoin anonyme. Lorsque la parole lui a été à nouveau donnée, Amadé Ourémi (ou Ouérémi), 57 ans, a déclaré que tout cela ne serait pas arrivé s’il n’y avait pas eu de crise postélectorale.

Lire aussi  Côte d’Ivoire: les recours de Gbagbo et Guillaume Soro rejetés par la CEI

« C’est Laurent Gbagbo qui n’a pas reconnu sa défaite et Alassane Ouattara qui ne s’est pas entendu avec ce dernier », a-t-il déclaré dans un français administratif. L’accusé, bien qu’acculé et face à des preuves incontestables, a encore soutenu être un élément sous les ordres de Losséni Fofana, ex-commandant des FRCI de l’Ouest, actuel colonel des FACI, que l’avocate de la défense a réclamé à la barre, en vain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here