HomeInsolitesUne femme violée supplie son agresseur de lui donner un deuxième coup

Une femme violée supplie son agresseur de lui donner un deuxième coup

A 91 ans, elle meurt après une partie de jambes en l'air avec son voisin Africain de 49 ans
A 91 ans, elle meurt après une partie de jambes en l'air avec son voisin Africain de 49 ans

Le vi0l un des crimes les plus « répugnants » et « punissables » par la loi est un fait de société de plus en plus répandu. Et de plus en plus les sanctions prévues à cet effet se durcissent.

A cet effet, le vi0l est une atteinte sexuelle avec pénétration commise sans le consentement de la victime. Il s’agit d’un crime aux yeux de la loi. Si vous êtes victime de vi0l, vous pouvez alerter les services de secours pour obtenir de l’aide. Vous pouvez aussi porter plainte contre l’auteur des faits. La police et la gendarmerie mèneront une enquête et le procureur de la République décidera s’il y a assez d’éléments pour le juger.

Mais que ce passe-t-il lorsqu’une victime de vi0l avoue avoir aimé ce vi0l et en redemande davantage ! Parana nous raconte son vi0l, vraiment atypique !« Il y a violeur et violeur, et le mien était un type doux et bon » a justifié une fille victime d’un vi0l. A en croire le témoignage de la jeune fille, son violeur a marqué des points importants en consommant son acte de façon unilatéral et avec force.

Lire aussi  Viol d'une fille de 20 ans : le verdict est tombé pour Robinho

C’est dans la petite localité d’Itoumbi, au nord du Congo que la victime, Solange A. se souvient encore de sa tragique soirée pour ses amies et douce selon elle. Alors qu’elle rentre d’une visite chez son oncle, elle est abordée par un jeune homme qui la contraint sous la menace d’une arme blanche à le suivre dans la petite forêt.

Elle est violée de façon très violente par le jeune homme, qui menace de la tuer au cas où elle criait. Solange consent et se laisse faire, accompagnant même son violeur dans l’acte. Le violeur est surpris de voir sa victime gémir et même l’embrasser. Le violeur au départ hésite de suivre de peur de se voir couper la langue par morsure.

La grande surprise va arriver après que le violeur ait lâché son coup. Alors qu’il tente de se rhabiller, Solange ne partage pas son avis et lui demande de terminer ce qu’il a commencé. La jeune fille fait comprendre à son violeur ne pas avoir jouit contrairement à lui. Elle défend que l’objectif d’une relation sexuelle est la jouissance des personnes engagées dans cet acte.

Lire aussi  Kétou : une femme chute de la table d’accouchement et perd la vie

Le violeur propose de changer de lieu, et de l’accompagner chez lui. Proposition à laquelle la jeune fille accepte. C’est le lendemain, un peu avant midi que la jeune fille quitte le domicile de son violeur après avoir toute la nuit profité de lui. « Désormais, si tu veux de moi ou d’une autre fille, utilise la parole et non la violence » lui suggère Solange avant de s’en aller.

Ce qui est certain est que cette histoire à fait le tour du monde par le degré d’étonnement qu’elle provoque! Incompréhensible en tout cas!

Peut-on vraiment dire qu’elle a été violée?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here