HomeInsolitesUn sorcier devenu pasteur, fait de grosses révélations sur son passé

Un sorcier devenu pasteur, fait de grosses révélations sur son passé

Un sorcier devenu pasteur, fait de grosses révélations sur son passé
Un sorcier devenu pasteur, fait de grosses révélations sur son passé

Le pasteur congolais Jonas Jedidiah, qui a été un grand sorcier, a décidé au cours d’une conférence de raconter un peu son passé vécu dans le monde des ténèbres afin de montrer à un plus grand nombre comment fonctionne la sorcellerie.

Le sorcellerie demeure l’une des pratiques les plus mystiques sous nos tropiques. Avec une forme controversée, elle a une histoire complexe. Et dans nos différentes sociétés africaines, elle représente une chose craintive. Cependant, pour certains la sorcellerie est une illusion et n’a jamais existé. Et pour d’autres, elle demeure une réalité qu’il ne faut jamais ignorer avec une profondeur inimaginable. Et pour en savoir plus sur cette profondeur, il faut être un initié du monde invisible ou fait partie de la sorcellerie elle-même.

C’est le cas de ce pasteur congolais Jonas Jedidiah qui, après s’être retiré de ladite pratique, a décidé de faire un récit terrifiant sur ses différentes techniques.

« Quand on veut tuer une personne dans la sorcellerie, on commence d’abord à prendre son ombre. Vous voyez quand une personne marche, on voit le reflet de son corps, c’est l’ombre. Donc c’est comme ça qu’on fait. Dès que l’ombre est prise, on va chercher par la suite un moyen pour la tuer. Ce sera soit par accident, soit par maladie. Et quand la personne meurt, on appelle un médecin pour vérifier ses signes vitaux. Mais en réalité, elle n’est pas morte. Par contre, elle sera enterrée. Et après l’enterrement, tous les sorciers qui ont orchestré sa mort se retrouvent au cimetière pour entouré sa tombe. Et de là, on donne un fouet appelé le fouet de l’appel à celui qui a voulu la sacrifier. Et il va frapper la tombe à trois reprises pour faire sortir la victime pour mettre l’ombre prise à sa place. De là, la victime deviendra consciente et reconnaîtra ceux qui sont autour d’elle, mais ne pourra rien faire.

À ce moment, on va chercher un œuf non préparé pour l’écraser sur sa tête afin de la rendre hystérique. Et ensuite, on va chercher un objet qui ressemble a un malaxeur pour la frapper sur sa nuque et la tuer. Mais avant cela, si le sorcier qui a décidé de la sacrifier avait besoin d’elle pour un travail précis comme la pêche, elle sera amenée pour le faire. Il y’a même des fois qu’on voit la personne dans ce monde malgré le fait qu’elle a été enterrée. Cela veut dire qu’elle n’est pas morte dans le monde de la sorcellerie. Elle va donc travailler jusqu’à se fatiguer. Et quand elle sera fatiguée dans le travail qui lui a été donné, c’est là qu’on va la ramener pour la frapper et la tuer », a-t-il expliqué durant un long témoignage.

Lire aussi  Le pasteur du « successeur de Talon », accusé de fraude et blanchiment d’argent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here