HomeInsolitesUn bébé naît avec deux bouches (Photos)

Un bébé naît avec deux bouches (Photos)

«J’ai couché avec mon bailleur pour payer les frais médicaux de mon mari»
«J’ai couché avec mon bailleur pour payer les frais médicaux de mon mari»

Le bébé est né avec deux bouches à la place d’une dans une ville des Etats-Unis. C’est un cas très rare lié à une malformation congénitale. L’enfant est une fillette qui est né à Charleston en Caroline du Sud. La malformation a été perçue au troisième trimestre de la grossesse, apprend-t-on.

Un bébé est né avec deux bouches, une malformation rarissime, à Charleston en Caroline du Sud. Les médecins s’en sont aperçus lors de l’échographie du troisième trimestre. Ils ont d’abord cru à la présence d’un kyste, un problème osseux ou bien un tératome (qui se produit lorsqu’un jumeau absorbe l’autre pendant la grossesse). Or, à la naissance, ils ont dû se rendre à l’évidence : il s’agissait bien d’une « cavité orale », c’est-à-dire une deuxième bouche. Outre les lèvres, une langue et six dents étaient cachées sur le côté du visage du bébé.

Lire aussi  Liberté de religion : le Nigeria sanctionné par les Etats-Unis

Ce phénomène rarissime n’a été observé que 38 fois depuis 1900 selon Skynews. Chose incroyable : la langue effectuait les mêmes mouvements dans les deux bouches. L’enfant ne semblait pas souffrir de cette malformation. La fillette a été opérée à l’âge de six mois. Une opération a été menée pour la débarrasser de cette bouche supplémentaire.

Aucun traitement n’a été nécessaire. Un gonflement apparaît seulement en bas de son visage. Après six mois de suivi, l’enfant ne présentait pas d’anomalie et se nourrissait normalement. La petite fille va bien. Cet enfant est diprosope (du grec, di : deux et prosopon : visage). Elle présente ce que les chirurgiens pédiatres appellent une duplication faciale partielle, une anomalie congénitale très rare. Ce cas a été rapporté le 19 mai 2020 par des pédiatres et chirurgiens ORL américains (Charleston, Caroline du Sud) dans la revue en ligne BMJ Case Reports.

Lire aussi  Coronavirus : les États-Unis franchissent la barre des 80 000 morts

Environ 35 cas de diprosopie ont été décrits dans la littérature médicale mondiale. Cette malformation a été observée sur des sculptures en terre cuite retrouvées au Mexique. Elle figure également sur certaines illustrations réalisées par le célèbre chirurgien français Ambroise Paré. Le premier cas publié remonte à 1948. Il concernait un enfant de deux jours, également porteur d’une masse mandibulaire droite. On note un plus grand nombre de cas de diprosopie chez les filles mais on ignore la raison de cette prédominance féminine. Quant à l’origine embryologique de cette anomalie, elle est encore mal comprise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here