HomeInsolitesGhana: un féticheur tombe dans le coma après avoir vu…ça

Ghana: un féticheur tombe dans le coma après avoir vu…ça

Ghana: un féticheur tombe dans le coma après avoir vu…ça
Ghana: un féticheur tombe dans le coma après avoir vu…ça

Un féticheur ghanéen, tombé follement amoureux d’une de ses patientes est tombé dans le coma après avoir découvert l’effroyable.

L’affaire se déroule à Sekondi, dans la région de l’Ouest du Ghana. Le féticheur a été transporté d’urgence à l’hôpital régional Effia Nkwanta. Ses voisins attestent que le monsieur a été victime d’un problème de déception amoureuse. Le choc, il n’a pas supporté.

Selon les habitants, le nommé, Paa Dogo est tombé follement amoureux d’une jeune dame. Cette dernière s’avère être une femme médecin. La relation amoureuse a commencé il y a juste 9 mois.

D’après de nombreux rapports, Paa Dogo est entré en contact avec la dame pour la première fois lorsqu’elle a été envoyée chez lui pour un problème de santé. Un témoin de l’affaire, l’infirmière a découvert que son petit-ami, le tout premier avait une relation amoureuse avec son amie à elle. L’infirmière avait eu pour idée de mettre fin à ses jours. C’est bien là que le fameux féticheur finira par tomber amoureux de la jeune et belle dame après l’avoir aidé à sortir de cette difficulté.

Lire aussi  Kim Jong-Un dans le Coma ? De nouveaux éléments ont fuité

«Elle agissait anormalement à un moment donné, alors nous pensions même qu’elle devenait folle. Un ami qu’elle a fait ici l’a envoyée chez Paa Dogo pour la guérir et l’aider à surmonter le chagrin », a déclaré Maame Pokua, un témoin. Par le biais de certaines plantes médicinales et des conseils, elle s’est remise finalement.

La relation amoureuse qui naîtra aura du mal à aller loin. Le féticheur s’est rendu chez l’infirmière avec des articles très coûteux et des fleurs. Il la retrouve dans les bras de son copain. Le monde se retourne sous les pieds du féticheur qui s’évanouit en s’écriant : « oh Jésus, je suis mort. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here