HomeInsolitesElle affirme être tombée enceinte suite à «un coup de vent» et...

Elle affirme être tombée enceinte suite à «un coup de vent» et accouche une heure plus tard

«J’ai couché avec mon bailleur pour payer les frais médicaux de mon mari»
«J’ai couché avec mon bailleur pour payer les frais médicaux de mon mari»

La police indonésienne enquête sur le cas d’une jeune femme. Cette dernière affirme être tombée enceinte par un coup de vent. Elle a accouché quelques heures plus tard.

Actuellement, la police indonésienne enquête sur une étonnante affaire. Une jeune femme, âgée de 25 ans, affirme être tombée enceinte par un coup de vent. Elle aurait accouché une heure plus tard.

Dans la ville de Cianjur, au sud de l’Indonésie, Siti Zainah a donné naissance à sa petite fille. La jeune mère a déclaré aux médias locaux : « Après la prière de l’après-midi, j’étais allongée face contre terre, et soudain, j’ai senti une rafale de vent entrer dans mon vagin » .

Lire aussi  Procès Derek Chauvin: ce témoignage du chef de la police de Minneapolis qui l'enfonce

Ensuite, elle a affirmé qu’elle avait ressenti des douleurs au ventre qui devenaient de plus en plus fortes. Alors, Siti Zainah s’est rendue dans un centre de santé communautaire et elle a accouché. D’après les médias locaux, la nouvelle de la grossesse de la femme s’est rapidement répandue dans la ville.

Des rumeurs d’une grossesse non-naturelle inquiètent la population locale

Le directeur du centre de santé communautaire de Cidaun, Eman Sulaeman, a déclaré : « Je me suis rendu sur place avec le chef de sous-préfecture et le chef de district. La mère et le bébé sont en bonne santé et le processus de naissance s’est déroulé normalement ».

Selon Eman Sulaeman, ils pensent que la femme a vécu un déni de grossesse. Ce terme est utilisé pour décrire une grossesse qui n’est pas reconnue par la mère jusqu’à ce qu’elle ait commencé le travail.

Lire aussi  Une femme promet de s’offrir gratuitement aux hommes qui vont tatouer son visage sur leur corps (Vidéo)

Un porte-parole de la police a confirmé qu’ils se sont rendus au domicile de la jeune femme pour découvrir les faits. Les forces de l’ordre voulaient empêcher les rumeurs d’aller plus loin. « Le fait est que nous voulons dissiper la confusion qui règne au sujet de la femme enceinte qui a accouché d’une manière perçue comme non naturelle. Nous ne voulons pas que cette affaire alimente des rumeurs sauvages parmi le public ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here