Home Economie Fermeture des frontières nigérianes : chute alarmante des achats de riz asiatique (Osiriz)

Fermeture des frontières nigérianes : chute alarmante des achats de riz asiatique (Osiriz)

Guinée: le préfet de Lélouma chassé par des manifestants, sa résidence saccagée (le maire)
Guinée: le préfet de Lélouma chassé par des manifestants, sa résidence saccagée (le maire)

La fermeture des frontières terrestres ont entraîné une chute considérable dans l’importation du riz depuis l’Asie au Bénin. Cette information a été révélée par l’Observatoire des statistiques internationales sur le riz (Osiriz) dans sa dernière note de conjoncture datant de décembre 2019.

D’après les informations du rapport relayées par agenceecofin.com, les importations du riz indien au Bénin ont baisé d’une moyenne mensuelle de 75 000 tonnes entre janvier et septembre dernier à moins de 2 000 tonnes durant le dernier trimestre de 2019.

Le constat a été pareil en ce qui concerne le volume de riz thaïlandais importé qui a aussi baissé d’une moyenne mensuelle de 100 000 tonnes à 5 000 tonnes en novembre dernier, selon la même source. Cette chute des importations de riz au Bénin a pour résultat direct, une baisse des quantités réexportées vers le Nigeria, la principale destination de la céréale.

La question qui se pose désormais, est de savoir l’impacte réel qu’a pu avoir cette fermeture des frontières sur la production rizicole nigériane. Jusqu’à preuve du contraire, cette fermeture frontalière est censée prendre fin le mois prochain.