Home Culture Bénin – Conflit royal à Abomey : le préfet Kouton Firmin est-il...

Bénin – Conflit royal à Abomey : le préfet Kouton Firmin est-il impartial ?

Bénin - Conflit royal à Abomey le préfet Kouton Firmin est-il impartial
Bénin - Conflit royal à Abomey le préfet Kouton Firmin est-il impartial

Le conflit apparu lors du processus de la désignation d’un nouveau roi de la lignée Agoli Agbo n’a pas encore trouvé son épilogue. Les deux parties ont du mal à trouver un dénouement de cette situation. Dans un courrier adressé au Préfet le 03 septembre 2019, le roi Alomankoun Agoli-Agbo invite ce dernier à faire preuve d’impartialité dans la gestion dudit conflit.

Dans son intervention dans le conflit royal opposant les deux protagonistes de la lignée royale, le préfet d’Abomey avait ordonné par arrêté N° 12/058/PDZ/SG/SG du 27 mai 2019, la libération du Palais privé de l’ancêtre Agoli-Agbo. Chose que le Roi Alomankou Agoli-Agbo avait fait sans bouder. Mais, quelques semaines après la sortie de cet arrêté, l’autre partie ne semble pas libérer les lieux.  » …il nous est malheureusement revenu de constater avec amertume que, depuis lors, les épouses du défunt roi Dédjalagni Agoli-Agbo érigent toujours domicile dans le palais sus-cité, en violation fragrante à votre arrêté qui les contraint, tout comme nous autre, à normalement rejoindre leur concession familiale, celle du feu souverain donc… « , fait remarquer le roi Alomankoun Agoli-Agbo.

De ce fait, pour que la situation ne s’envenime davantage, le Préfet est invité à prendre des mesures appropriées afin que toutes les parties respectent son arrêté. « Nous voudrions, par la présente, saisir votre haute autorité à prendre les décisions idoines afin de montrer, d’une part, votre impartialité dans la crise pendante et, d’autre part, donner un caractère exécutoire et inviolable à votre arrêté qui s’impose systématiquement à tous les descendants de la lignée Agoli-Agbo, ainsi donc, à toutes les parties prenantes« , suggère le roi Alomankoun.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here